Lundi 5 décembre

Université populaire du Théâtre de Saint-Quentin-en-Yvelines

Alain Badiou © T&M-Paris

Pour ce deuxième rendez-vous de l’Université populaire, l’invité d’Antoine Gindt était Alain Badiou. Une manière vivifiante de conclure le grand cycle de Ring Saga au Théâtre de Saint-Quentin-en-Yvelines où nous avons passé l’été 2011 en répétition. Sujet du jour : « Wagner, notre contemporain ».
Alain Badiou s’est fait tour à tour procureur puis avocat du compositeur afin de démêler les fils de l’œuvre, de l’histoire, du rapport dialectique entre le texte et la musique…
Une démonstration brillante et érudite, parsemée d’un humour bien venu dans l’univers wagnérien quelque fois trop confiné dans son austérité.
Sans concertation préalable, il était d’ailleurs étonnant de vérifier quelques unes des hypothèses qui ont conduit à la réalisation et à la mise en scène de Ring Saga.
La conférence s’est terminée par les questions du nombreux public (plus de 150 personnes), une séance de signature et un buffet amical.

Publicités

A propos Ringsaga

contact@theatre-musique.com
Cet article, publié dans Conférences, est tagué , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s