Antoine Gindt

© Jean-Luc Guérin

Metteur en scène et producteur, il dirige T&M depuis 1997, après avoir été codirecteur de l’Atem avec Georges Aperghis (1992-1997). Président du Réseau Varèse depuis avril 2002. Conseiller à la programmation au festival Musica depuis 2006. En 2009, il dirige l’Atelier Opéra en Création au Festival International d’Art Lyrique d’Aix-en-Provence.

Mises en scène :
Pas Si (Stefano Gervasoni, création à Saint-Denis en novembre 2008), Kafka-Fragmente (György Kurtag, création à Orléans en décembre 2007, représentations à Saint-Quentin-en-Yvelines et Strasbourg-Festival Musica en 2008, à Berlin-Maerzmusik en 2009, au Théâtre de Gennevilliers en 2010), The Rake’s Progress (Stravinski, direction Franck Ollu, Festival de Ponte de Lima, juillet 2007, Athénée Théâtre-Louis-Jouvet à Paris en novembre 2009), Consequenza, un hommage à Luciano Berio (avec l’Ensemble Remix, création à Strasbourg-Festival Musica, puis représentations à Paris-Théâtre des Bouffes du Nord, Porto-Casa da Musica à l’automne 2006, à Vienne-Wien Modern en novembre 2007), Medea (opéra de Pascal Dusapin, Teatro San Martin, Buenos Aires en octobre 2005, reprise à Orléans, St-Quentin-en-Yvelines, Porto, Bourges, Reims, Vilnius en 2007, au Théâtre de Gennevilliers en mars 2008), Richter, Opéra documentaire de chambre (Mario Lorenzo, Esteban Buch, Franck Ollu, création au CETC Teatro Colon de Buenos Aires et au Théâtre Paris-Villette, Festival d’Automne à Paris, à l’automne 2003).

En tant que conseiller artistique, il a participé aux spectacles Pierrot lunaire et autres valses sur les œuvres de Schoenberg (Michel Deutsch/Olivier Dejours, Orléans, 1991), Fragments de Hölderlin sur les œuvres de Wolfgang Rihm et Hans Werner Henze (Claude Malric/Armand Angster, Orléans, Nanterre, 1992), Jakob Lenz de Wolfgang Rihm (Michel Deutsch/Olivier Dejours, Opéra de Strasbourg, 1993, Nanterre, 1995), Alfred, Alfred de Franco Donatoni (André Wilms/Ed Spanjaard, Nanterre, 1998).

Il a assuré la direction artistique d’enregistrements de disques de Pascal Dusapin, de Georges Aperghis et de Gérard Pesson. Il est l’auteur d’articles sur les musiques d’aujourd’hui (Aperghis, Kagel, Rihm, Ives, Goebbels, Dusapin…) et a dirigé un ouvrage collectif sur Georges Aperghis (Le corps musical, éditions Actes Sud, 1990).

Publicités